MOOC Illustration naturaliste – semaine 5

Paresseux tridactyle – squelette et musculature (partielle)

Cette semaine on a recherché des informations structurelles et anatomiques pour dessiner des mammifères plus réalistes. l’idée est de connaître le nombre et l’emplacement des articulations, la taille des différents grands groupes d’os et l’emplacement des muscles les plus importants.

Pour être tout à fait honnête, je n’ai pas aimé du tout l’exercice. Ça me parait intéressant si on se concentre sur des animaux musclés à poil raz (chevaux, guépards etc.) mais dès que l’on s’attaque à quelque chose de plus gras ou de plus velu, les muscles ne donnent plus aucune indication de la forme et peuvent carrément induire en erreur. C’est le problème classique des illustrateurs qui tentent de reconstruire des visuels d’animaux disparus à partir de fossiles et j’ai trouvé ça frustrant. Un des objectifs de cette semaine était de préparer la structure de notre dessin final à rendre le 25 septembre, mais je ne pense pas que mon paresseux soit utilisable.

Il y avait un deuxième exercice, assez similaire, sur les oiseaux mais je n’ai pas eu le temps de faire celui-là. Si j’y arrive, je posterai de nouveau ici.